En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Alfred Hitchcock : pour une réévaluation de la période anglaise
Conférence de Marcos Uzal

17 janvier 2011

Les partisans de "la politique des auteurs", qui firent d'Hitchcock un exemple, étaient à la fois hollywoodophiles et hostiles au cinéma anglais. Ce qui engendra une certaine minoration de la période anglaise du cinéaste. L'opposition entre les deux périodes s'avère aujourd'hui bien schématique et injuste, et les films anglais d'Hitchcock méritent d'être considérés autrement que comme d'intéressants tâtonnements : le génie y fait plus que sommeiller. 


Marcos Uzal est critique de cinéma. Il a notamment écrit pour les revues Cinéma, Vertigo et Trafic, et actuellement pour Libération. Il a participé à l'ouvrage collectif Pour João César Monteiro (éditions Yellow Now) et codirigé un numéo de CinémAction consacré à Tod Browning. Il est directeur de la collection « Côté films » aux éditions Yellow Now, pour laquelle il a écrit un essai sur Vaudou de Jacques Tourneur.