En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

John Boorman par John Boorman : une leçon de cinéma

3 juin 2017

« Ce que j'aime le plus quand je revois Délivrance, ce sont les plans sous l'eau, quand les corps tombent. Ils semblent reprendre vie et j'ai la même idée sur l'Amérique : sous la surface, les rêves, les souvenirs de l'Amérique ne meurent pas, ils restent vivants. » (John Boorman)

Cette leçon de cinéma a eu lieu de 3 juin 2017. Rencontre animée par Michel Ciment et Bernard Benoliel.


Historien et critique de cinéma, Michel Ciment est maître de conférences en civilisation américaine à l'université de Paris VII et membre du comité de rédaction de Positif, collaborateur régulier du Masque et la Plume à France Inter et producteur de Projection privée à France Culture. Il est l'auteur, entre autres, de Kazan par Kazan (1973), du Livre de Losey (1979) et de Kubrick (1980), premier ouvrage français sur le cinéaste.

Bernard Benoliel est directeur de l'action culturelle et éducative à la Cinémathèque française.

John Boorman est un cinéaste britannique. Venu du documentaire, il s'est illustré dans les genres fictionnels les plus variés en réalisant entre autres Le Point de non-retour (1968), Duel dans le Pacifique (1968), Délivrance (1971), Zardoz (1973), La Forêt d'émeraude (1985), Hope and Glory (1987), Le Général (1997), Le Tailleur de Panama (2000).