En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

David Lynch : la double vie des personnages
Conférence de Diane Arnaud

25 octobre 2010

Le cinéma de Lynch voit double en concevant ses personnages. D'un côté, le geste de l'artiste, modelant ses créatures et animant des figures, jusqu'à les transformer. De l'autre, le désir du metteur en scène de s'attacher au corps d'un acteur, de le rediriger vers un autre rôle, de changer son image. Miroitement incessant entre création et fiction qui reflète les troubles du sujet, d'Eraserhead à Inland Empire.


Diane Arnaud enseigne l'analyse filmique à l'université Paris-Diderot. Elle s'est d'abord intéressée au cinéma japonais avec son livre Kiyoshi Kurosawa : mémoire de la disparition (Rouge Profond). Elle a récemment coordonné avec Mathias Lavin l'ouvrage collectif Ozu à présent (G3J éditeur) sur les différentes formes de résonances de l'esthétique « ozuienne » dans le cinéma contemporain.