En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Manteau de Marcel Escoffier pour « Lola Montès » (Max Ophuls, 1955)

11 décembre 2017

Tout droit sorti de la garde-robe de la Lola Montès d’Ophuls, ce luxueux manteau-cape aux manches amovibles est en soie, ornée de passementeries de rubans en velours formant les motifs à carreaux. Une tenue haut de gamme confectionnée dans les prestigieux ateliers Karenska et Gromtseff, où œuvrent principalement pour le théâtre et la danse les deux couturières russes. La première, Barbara, dite Madame Karenska ou Karinska, a déjà habillé Judy Garland, Marlene Dietrich, Ginger Rogers, Ingrid Bergman et remporté l’Oscar 1948 pour les costumes de Jeanne d’Arc. La seconde, Marie Gromtseff, a travaillé avec Ophuls sur La Ronde (1950) et Le Plaisir (1952) avant d’exercer sur quelques films historiques français.

Le vêtement a été dessiné par le réputé Marcel Escoffier, habitué des films en costumes qui avait débuté sur La Belle et la Bête (Jean Cocteau, 1945). Costumier attitré de Martine Carol, il a déjà conçu ses robes sur Destinées (1952), Lucrèce Borgia (1952), Madame du Barry (1954) et Nana (1954), réalisés par Christian-Jaque. Et elle réussit à l’imposer pour les costumes de son personnage. Un caprice de l'actrice qui refuse catégoriquement de travailler avec Georges Annenkov – principal costumier de Lola Montès – vexée à la suite de propos tenus à son égard dans son ouvrage, En habillant les vedettes (1951). Annenkov expliquera (dans son livre sur Max Ophuls) qu’il critiquait en fait « les méthodes employées par la presse publicitaire cinématographique » à une époque où Martine Carol en était la cible préférée. Classiques, les élégantes tenues XIXe de Lola Montès contrastent avec les costumes d’Annenkov pour le cirque.

Porté par Martine Carol lors d’essais immortalisés le temps d’une séance photos, le manteau a finalement été mis au placard. Invisible dans le film, on ignore s’il apparaît dans une des séquences coupées au montage. Il reste en tout cas soigneusement conservé dans les réserves de la Cinémathèque française, entre deux expositions.


  • Type d'objet : Manteau-cape à manches séparées.
  • Support : Soie vert foncé et passementerie de rubans rouge, vert et or.
  • Auteur : Marcel Escoffier – Photographie du costume : Jaime Ocampo-Rangel
  • Année : 1955
  • Pays : France – R.F.A
  • Format : H 164 cm – Manches 43 cm
  • Crédits : © Marcel Escoffier, DR © Jaime Ocampo-Rangel