En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Espace Presse

Contacts

Elodie Dufour
Attachée de presse
e.dufour@cinematheque.fr
Tél. : + 33 (0)1 71 19 33 65 / + 33 (0)6 86 83 65 00

Assistée d’Emmanuel Bolève
e.boleve@cinematheque.fr
Tél. : + 33 (0)1 71 19 33 49

Expositions et rétrospectives

  • DP Vignette

    Saison 2017-2018

    30 août 2017

    De Jacques Tourneur à la rentrée, à Samuel Fuller pour commencer 2018, de Claire Denis et Roman Polanski, à Louis Malle et Fassbinder, de Milos Forman à Luchino Visconti ou Chantal Akerman, la programmation de cette saison sera extraordinairement riche et diverse.

    Du côté des expositions, Goscinny et le cinéma. Astérix, Lucky Luke & Cie montrera de façon à la fois savante et ludique comment le cinéma et la bande-dessinée se répondent et se complètent à travers l'oeuvre d'un scénariste de génie, littéralement obsédé par le cinéma, jusqu'à créer le plus grand studio d'animation d'Europe, les Studios Idéfix.
    En novembre, la Galerie des Donateurs du Musée de La Cinémathèque sera dédiée à un cinéaste français aussi classique que visionnaire : Henri-Georges Clouzot. Exposition accompagnée d'une rétrospective intégrale et d'une importante publication.
    Et au printemps, la seconde grande exposition de l'année sera consacrée à un cinéaste aussi discret qu'influent, qui a eu autant de vies qu'un chat, son animal totémique et porte-parole, mais qui n'était ni frileux ni sédentaire : Chris Marker, ses 1000 vies, ses films-essais et son insatiable curiosité – qui fit de lui l'un des pionniers du net et renforça encore son image de chamane

  • Paysage Cl O Sans Logos

    Exposition GOSCINNY ET LE CINÉMA - ASTÉRIX, LUCKY LUKE & CIE

    Du 4 octobre 2017 au 4 mars 2018

    Exposition coproduite par La Cinémathèque française et la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image, en partenariat avec l'Institut René Goscinny.

    À l’occasion du quarantième anniversaire de la disparition de René Goscinny, La Cinémathèque française et La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême, en partenariat avec l’Institut René Goscinny, ont souhaité lui rendre hommage en concevant une grande exposition consacrée aux influences du cinéma sur son travail, ainsi qu’à sa propre œuvre cinématographique. Cette exposition explorera les rapports constants et ô combien féconds entre un scénariste de génie et l’objet de sa rêverie préférée : le cinéma. Elle montrera aussi comment le cinéma et ses genres les plus populaires (burlesque, péplum, western…) ont été parodiés et magnifiés par un créateur dont l’originalité se nourrissait de son immense culture cinématographique

    40 ans après la mort de leur démiurge, les personnages de Goscinny continuent de nourrir la culture populaire internationale. Astérix et Obélix, Lucky Luke ou Le Petit Nicolas sont devenus des personnages de cinéma à part entière. Et Goscinny mérite plus que jamais le surnom affectueux que lui avait donné son ami Gotlib : « Walt Goscinny ».

  • Affiches M Mes Et Cie KIRIKOU

    Exposition « Mômes & Cie »

    Du 29 mars au 30 juillet 2017

    Un double voyage à la découverte des liens entre l’univers de l’enfance et celui du cinéma, entre les mondes réels et les mondes imaginaires, un périple au cœur des émotions que vivent les enfants dans les films : la joie, la colère, le rire et les larmes, la peur et le courage.

    Autour de l’exposition
    Films, ateliers, visites en famille, journées de rencontres, animations surprises au sein de l’exposition.

    Catalogue de l’exposition coédité par la Cinémathèque française et Actes Sud. Cahier d’activités pour les enfants à partir de 8 ans, coédité par la Cinémathèque française et Actes Sud Junior.

  • Good cop, bad cop

    Good Cop, Bad Cop - Figures du policier dans le cinéma américain des années 1960/1970

    Du 5 au 30 juillet 2017

    Une programmation de Philippe Garnier et Nicolas Saada

    Dans le cinéma américain de la fin des années 1960 et 1970, la figure du policier s’est à la fois enrichie et assombrie. Figure ambiguë, parfois tragique ou humoristique, ce personnage aura muté pour devenir plus trouble parfois, plus humain aussi, une évolution qui décrit en plus une certaine mutation formelle et idéologique de Hollywood.

    Séances présentées par Philippe Garnier, Nicolas Saada, Jean-François Rauger et Yal Sadat.

  • Les Légions de Cléopâtre (Vittorio Cottafavi)

    VITTORIO COTTAFAVI

    Du 12 au 30 juillet 2017

    Mélos, aventures et péplums

    Méprisé en son temps par la critique transalpine, Cottafavi, cinéaste raffiné et calligraphe, fut longtemps apprécié par une frange de la cinéphilie française pour l’intelligence et l’érudition de ses drames (La fiamme che non si spegne), de ses mélodrames (Traviata 53) ou de ses récits historiques (Milady et les mousquetaires), réussissant même à transformer le péplum en allégorie politique (Les Légions de Cléopâtre, Hercule à la conquête de l’Atlantide). Il réalisera également un grand nombre d’adaptations littéraires pour la télévision.

  • Apocalypse Now (F.F. Coppola)

    Plein les yeux ! - Cinéma et grand spectacle

    Du 14 au 30 juillet 2017

    Le cinéma a toujours promis des expériences plus grandes que nature, des émotions déclenchées par les images les plus spectaculaires. On pourra voir sur le grand écran de la salle Langlois des films représentatifs d’une volonté inhérente au 7e art d’en donner plein les yeux aux spectateurs. Le mois de juillet sera monumental et grandiose.

Téléchargement de l'iconographie officielle des expositions

Rubrique réservée aux professionnels identifiés auprès du service presse. Pour obtenir un code d’accès, vous devez remplir ce formulaire.

Pour vous connecter à l’espace réservé, cliquez ici.
Pour réinitialiser votre mot de passe, cliquez ici.

Communiqués de presse